Un chantier école s’est déroulé du 17 au 20 mars en partenariat avec le Lycée Horticole et Rural Privé du Haut-Nivernais (Varzy), les Conservatoires d’espaces naturels des régions Bourgogne et Centre (gestionnaires de la réserve naturelle) et la commune de Pouilly-sur-Loire. L’entretien d’un site de pelouse et prairie sèches à Couargues et de la végétation des berges à Pouilly-sur-Loire ont été l’occasion de découvrir à la fois la réserve naturelle, sa gestion en faveur d’espèces végétales et animales rares, et le travail d’un service technique qui doit tenir compte de la présence d’un espace naturel remarquable. Quatre jours d’intérêt pédagogique certain.

 

Tout a commencé lundi après-midi pour une douzaine d’élèves en classe de seconde Bac Pro travaux paysagers accueillis par Benoît Fritsch, garde technicien de la réserve naturelle, qui leur a présenté les milieux naturels ligériens, les objectifs de gestion, les métiers et missions des gestionnaires de la réserve naturelle et le programme des trois jours suivants : un chantier d’entretien de pelouses et prairies sèches et de la végétation des berges.

Les lycéens ont donc mis la main à la pâte, accompagnés de leurs professeurs.

Mardi et mercredi

Environ 1000 m² de pelouses et prairies ont été restaurées par arrachage manuel de jeunes ormes et pruneliers. Les déchets végétaux ont été déposés à proximité sur un emplacement peu sensible (hors pelouse) afin de ne pas enrichir le sol, ce qui risquerait de nuire à la flore caractéristique.

La conservation des pelouses sèches est prioritaire aux échelles nationale et européenne. Ces milieux naturels abritent une végétation rase et clairsemée, adaptée à la chaleur et à la sécheresse, comme les orpins, capables de stocker l’eau dans leurs feuilles charnues. Ils représentent également des milieux de vie privilégiés pour les insectes (criquets, grillons, sauterelles, papillons…). Attirés par cette ressource alimentaire, de nombreuses espèces d’oiseaux fréquentent ces milieux naturels comme l’Aloutette lulu, qui niche à même le sol.

Jeudi

Dernier jour de chantier, a été exceptionnellement consacré à un chantier proposé par la commune de Pouilly-sur-loire et accompagné par les services techniques : l’entretien de la végétation des berges de loire entre le Pavillon du Milieu de loire et le camping. L’objectif de ces travaux était avant tout paysager, mais se devait de prendre en compte la conservation de la faune et de la flore en intégrant les préconisations des gestionnaires de la réserve naturelle. Ce travail de concertation et de conciliation d’objectifs complémentaires a été présenté aux élèves par Benoît Fritsch et Steve Guimard, responsable des services techniques de la commune de Pouilly-sur-Loire, avant de passer aux travaux.

Il s’agissait de réaliser une coupe et une taille raisonnée et différenciée de la végétation arbustive. Ainsi, les frênes, arbres caractéristiques des berges des cours d’eau, ont été conservés, alors que les érables négundo, essence originaire d’Amérique du Nord, introduite pour l’ornement des parcs et jardins et considéré comme envahissante, ont été systématiquement coupés. Les arbres dont certaines branches pouvaient menacer la sécurité du public ont également été élagués.

Au-delà de l’intérêt écologique et paysager de ces travaux, ceux-ci s’inscrivent dans un cadre pédagogique en prenant la forme d’un chantier école avec le Lycée Horticole et Rural Privé du Haut-Nivernais (Varzy). Véritable parallèle à leur formation, cette expérience leur permet une ouverture sur la gestion des milieux naturels. Pour les gestionnaires de la réserve naturelle il s’agit également de sensibiliser les potentiels interlocuteurs techniques de demain aux spécificités et contraintes à prendre en compte lors d’interventions sur des milieux naturels (périodes de travaux, fragilité des milieux et des espèces, utilisation de matériel adapté…). Cette formule est renouvelée chaque année depuis désormais 6 ans.

Communiqué de presse mars 2014 / Réserve naturelle du Val de Loire.