« Prévenir plutôt que guérir »

Les élèves de 4° et des classes de 2nde ont été informés sur les risques liés à la sexualité quand on ne se protège pas et qu’on ne protège pas son partenaire.

C’est autour d’un jeu que Clarisse Malchaux et Alexandre du Centre social de Varzy, partenaire du réseau Activ’G que les jeunes ont pu être informés et échanger. Le réseau Activ’G fait partie du projet de santé  de Bourgogne 2012-2016 pour informer, sensibiliser les jeunes à l’IVG (interruption volontaire de grossesse), à la sexualité, la contraception et la santé en général.  Ce réseau est né à la suite d’un constat alarmant dans la Nièvre. Le département possède le plus fort pourcentage de jeunes femmes ayant eu recours à l’IVG de Bourgogne.

C’est ainsi qu’ont été abordés les thèmes de l’IVG, des IST (infections sexuellement transmissibles), de la contraception féminine et masculine. Ils ont également pris connaissance des textes réglementaires, été sensibilisés aux violences sexuelles.

Chaque élève est reparti avec un dossier d’informations, une liste d’adresses utiles et un moyen de contraception.

Au-delà de l’information à la Sauvegarder et ajouter dans la bibliothèque prévention, c’était aussi l’occasion d’aborder des notions de cours sur le corps humain.