Un voyage au coeur de Lisbonne et de ses alentours

Des visites culturelles et professionnelles dont les élèves se souviendront longtemps.

C’était pour certains d’entre eux la première fois qu’ils prenaient l’avion, qu’ils quittaient l’hexagone pour se rendre en terre étrangère. C’est là qu’ils ont aussi mesuré l’importance de maîtriser l’anglais.

C’est par une visite de la capitale portugaise que les élèves ont début leur périple. Par un tour panoramique de la vile en découvrant le pont de 1966, le Tage, le monastère de Jeronimos et la tour de Belem, d’où partaient les navigateurs portugais comme Vasco de Gama ont découvert cette ville à la fois futuriste et gardienne des richesses de son passé. Lieu incontournable, le pont de Vasco de Gama, construit à l’occasion de l’exposition universelle de 1998 et qui fut longtemps le plus grand au monde avec ses quelques 17 m de long ne pouvait échapper à la visite.

C’est à Cabo de Roca que les élèves ont mis le pied sur le point le plus occidental du continent européen, là où se termine la terre et commence la terre. Les visites culturelles se sont poursuives avec l’exploration de la ville fortifiée d’Obibos, la province de l’Alentejo et Evora, ville fortifiée reconnue par l’UNESCO au patrimoine mondial.

A côté de ces découvertes culturelles et historiques les élèves ont rencontré des professionnels dans différentes structures d’accueil pour personnes âgées, handicapées ou des enfants. Des échanges riches et instructifs sur DS pratiques parfois similaires avec la France, parfois très différentes, voire innovantes.

Les élèves ont ainsi appris qu’au Portugal c’est or des études à l’université que les étudiants deviennent auxiliaires de puériculture ou éducateur de jeunes enfants alors qu’en France il faut qu’ils passent par un concours. Crache et maison de retraite sont parfois commune, occupent les mêmes bâtiments pour des échanges entre générations. A l »association pour l’Education et la Réhabilitation des Personnes en situation de handicap ce sont des enfants de la crèche qui côtoient des personnes déficientes Un moyen d’appréhender les différences dès le plus jeune âge La formation professionnelle au lycée hôtelier de Mafra est organisée de façon similaire à celle dispensée au LHRP, des cours théoriques, pratiques et des stages. A la différence que l’hôtel restaurant du lycée est ouvert toute l’année, même durant les congés scolaires. Au centre social ce sont les personnes âgées qui encadrent le soutien scolaire, qui participent au portage des repas à domicile ou qui rendent visite à des personnes invalides. Une autre façon d’envisager la vieillesse Autre particularité qui a retenu l’attention des élèves : c’est à la crèche que les enfants de à ans commencent les apprentissages dispensés en école maternelle chez nous.

Le voyage n’aurait pas été complet et aussi dépaysant sans un tour en funiculaire, la dégustation des Pasteis de Belem, spécialité de la plus grande Pastélaria de Lisbonne et autres curistes ou dégustation que les élèves ont entrepris seuls durant un quartier libre.
Un voyage instructif et distractif, la recette d’un album riche en souvenirs.

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies