Solène Lambert, une passion pour le dessin

Depuis toute petite, Solène aime dessiner. Une passion qui se révèle au collège où elle noircit des cahiers de dessins au trait. Elle n’a jamais pris de cours et s’inspire d’images trouvées sur le Web. Solène privilégie les photos aux dessins pour reproduire à sa façon, adapter à sa feuille de papier, le sujet qu’elle souhaite représenter. Il faut que l’inspiration soit au rendez-vous pour que Solène se lance et produise en dix à quinze minutes un dessin finalisé.

C’est au craton de papier et au stylo bille que Solène exerce ses talents. Elle a découvert la peinture dans le cadre d’un projet en ESC. Depuis elle s’est équipée de matériel de peinture et de toiles, de grandes toiles même. En attendant qu’elle réalise sa première peinture, Solène poursuit ses dessins au traits où les sujets sont souvent des animaux, filière dans laquelle elle étudie au lycée.

Après son baccalauréat, qu’elle passe à la fin de l’année scolaire, Solène aimerait intégrer une Manaa (mise à niveau artistique) pour perfectionner ses techniques et exercer un métier en lien avec sa passion.

Quelques dessins parmi les nombreux que faits Solène