Des réponses pour les collégiens

Une intervention d’Angélique Jouannin du BIJ (Bureau information jeunesse) qui a trouvé écho auprès des plus jeunes du lycée. Après avoir visionné un documentaire décrivant clairement le rôle de chacun des participants, harceleur, victime, parents, témoins, Angélique Jouannin a interpellé les jeunes, les a incité à réagir sue les comportements des acteurs. Elle est revenue sur la notion de harcélement, ce que ce mot veut dire et a insisté sur l’aspect répétitif des comportements déviants, qu’ils soient physiques ou verbaux. Elle a fait prendre conscience aux jeunes que les répercussions physiques, psychologiques peuvent être grave et que, quoiqu’il en soit, la victime porte des séquelles. Sur ce dernier point, beaucoup d’élèves étaient d’accord, puisqu’ils avaient en mémoire des exemples, à travers leurs camarades ou eux-mêmes, des répercussions de tels actes. Ce qu’ils ont appris pour certains c’est que le harcèlement n’est pas anodin, il est puni par la loi.

Ce sujet a interpellé les élèves, mais aussi les adultes présents dans la classe. Les conséquences sont plus graves que ce que l’on imagine et il est impératif de réagir, de ne pas laisser faire. Une leçon de vie pour tous.