HISTOIRE

En 1945, l’Abbé Jean Simon, alors nouveau Curé de Champlemy (petit village de 650 habitants dans la Nièvre) reprend l’école Paroissiale Sainte Bernadette et enseigne seul aux 15 élèves des 2 sections : primaire et élémentaire. L’ensemble se dénomme « Ecole Saint Jean de Bosco » et abrite le cours complémentaire composé de garçons qui, avec le CEP, Certificat d’Etude Primaire, préparent en 2 ou 3 ans le brevet élémentaire.

 

En 1960, l’établissement passe du ministère de l’éducation nationale au ministère de l’agriculture.

En 1961, le cours complémentaire devient le cours « agricole et horticole » avec, comme spécialités, les filières arbo-fruitières et légumières.

En 1962, le Centre d’apprentissage agricole et horticole Saint Jean de Bosco est officiellement reconnu et peut ainsi percevoir des subventions de l’état : la première école agricole de la Nièvre est née. L’effectif est alors de 40 élèves.

En 1966, faute de place, l’école déménage dans un village voisin, à Trinay. Le père Simon est toujours directeur et Monsieur Nadillac devient le premier président de l’association de gestion.

En 1968, le centre d’apprentissage devient officiellement le collège agricole et horticole Saint Jean Bosco de Trinay-Marcy. L’effectif est alors de 60 élèves et une nouvelle option vient d’ouvrir : l’entretien des jardins et espaces verts.

 

En 1970, anse Père Simon part en retraite et est remplacé par Monsieur Durand.

En 1979, l’établissement recevra une nouvelle construction de 300 m2 permettant ainsi un meilleur accueil des élèves avec de nouvelles salles de cours et un internat garçons. L’été, l’établissement accueille des colonies de vacances.

En 1980, l’établissement dépasse les 70 élèves, répartis de manière égale entre la filière agricole et la filière horticole.

En 1984, l’établissement s’ouvre à la mixité en accueillant une fille. Une nouvelle spécialité horticole voit le jour : la production florale.

En 1990, Monsieur Durand est remplacé par Monsieur de Lansalut. L’établissement ouvre une classe de BTA, « Brevet de Technicien Agricole », option « commercialisation des produits horticoles et de jardinerie. Cette même année, l’association A.GE.OR. « Association de GEstion et d’ORientation » voit le jour et permettra de former les personnes qui ne sont pas dans la structure scolaire. Monsieur de Lansalut lance un projet de transfert de l’établissement, afin de moins souffrir de son isolement géographique.

En 1992, l’établissement devient officiellement « Lycée Horticole et Agricole Privé Saint Jean Bosco ». Monsieur Gilles Michon devient président de l’association de gestion. Cette même année, la municipalité de Varzy donne son avis favorable pour le transfert de l’établissement sur la commune, en bordure de la route nationale.

En 1993, Fusion du lycée rural Saint-Léonard de Corbigny et du lycée Horticole de Triant en un seul lycée. Le nouveau lycée, sur les sites de Varzy et Corbigny propose des formations nouvelles.

Le 8 mai 1993, la première pierre du futur établissement est posée. La rentrée officielle dans les nouveaux locaux se fera en septembre 1995.

En 1998, Monsieur Hervé Bak succède à Monsieur de Lansalut.

En 2000, Monsieur Bak propose une extension des ailes du bâtiment pour accueillir environ 200 élèves.

En 2001, l’agrandissement est terminé et le lycée change de nom pour devenir le « Lycée Horticole et Rural Privé du Haut Nivernais ».

 

En 2005, Monsieur Bak change d’établissement et c’est seulement début 2006 qu’un successeur lui est trouvé, Monsieur Miss. Ce dernier a muté en août de l’année dernière.

En 2014, fermeture d’A.GE.OR à cause de la baisse des subventions.

En 2015, Monsieur Sébastien Tricotet succède à Monsieur Damien Miss